Les lecteurs du Livre de poche distinguent Irvin Yalom et le tandem Jérôme Camut/Nathalie Hug | Livres Hebdo

Par Catherine Andreucci, le 30.09.2014 à 20h00 Palmarès

Les lecteurs du Livre de poche distinguent Irvin Yalom et le tandem Jérôme Camut/Nathalie Hug

Irvin Yalom. - Photo © DR

Le 25e prix des lecteurs du Livre de poche récompense Le problème Spinoza en littérature et, dans la catégorie policiers/thrillers, Le sourire des pendus.

130 lecteurs pour la littérature, et autant pour les policiers et thrillers ont décerné, mardi 30 septembre, le 25e prix des lecteurs du Livre de poche, en partenariat avec l’hebdomadaire Le Point. Ils ont distingué, dans la catégorie “littérature”, Le problème Spinoza d’Irvin Yalom, initialement paru en grand format chez Galaade et traduit de l’américain par Sylvette Gleize. Dans la catégorie “policiers/thrillers”, leurs voix se sont portées sur Le sourire des pendus de Jérôme Camut et Nathalie Hug, premier volet de la trilogie “W3” publiée en grand format par Télémaque.

Chaque mois de février à août 2014, les lecteurs sélectionnés ont voté pour un des romans publiés entre septembre 2013 et juillet 2014 par Le Livre de poche et qui leur ont été envoyés par l’éditeur. Cette année encore, ils ont choisi des titres qui avaient initialement été publiés par des éditeurs indépendants avant d’être repris en poche.
 
Le choix des libraires, auquel un millier de libraires français, suisses et belges ont participé, s’est, lui, porté sur Le diable, tout le temps de Donald Ray Pollock, paru en grand format chez Albin Michel et traduit de l’américain par Christophe Mercier.
 
Outre le lauréat, la sélection dans la catégorie “littérature” comportait L’unité de Ninni Holmqvist, Yellow birds de Kevin Powers, Les fidélités successives de Nicolas d’Estienne d’Orves, La petite marchande de souvenirs de François Lelord, Il était une rivière de Bonnie Jo Campbell et Le jeu des ombres de Louise Erdrich.
 
Dans la catégorie “policiers/thrillers”, le lauréat figurait parmi une sélection de sept titres comprenant également Des nœuds d’acier de Sandrine Collette, Il faut tuer Lewis Winter de Malcolm MacKay, Ce que cache ton nom de Clara Sanchez, Désordre de Penny Hancock, Les apparences de Gillian Flynn et Quatre racines blanches de Jacques Saussey.
close

S’abonner à #La Lettre