édition

Départ d'Arnaud Nourry : "Le dernier rempart face aux prédateurs" pour les salariés

Arnaud Nourry, P-DG d'Hachette Livre. - Photo OLIVIER DION

Départ d'Arnaud Nourry : "Le dernier rempart face aux prédateurs" pour les salariés

Dans un message envoyé aux salariés d'Hachette Livre, les élus du CSE regrettent le départ d'Arnaud Nourry de la tête du groupe, le qualifiant de "dernier rempart face aux prédateurs souhaitant se partager Hachette Livre". 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pierre Georges, Isabel Contreras,
Créé le 30.03.2021 à 12h32,
Mis à jour le 31.03.2021 à 13h54

Quelques heures après l’annonce surprise du départ d’Arnaud Nourry du groupe Hachette Livre, l’inquiétude gagne forcément les équipes. Dans un message interne envoyé mardi 30 mars aux quelque 7000 salariés d’Hachette, et que Livres Hebdo s’est procuré, les élus et organisations syndicales du Comité social et économique indiquent « regretter très sincèrement » ce départ.

"Nous pensons tous que le cynisme des affaires aura scellé son destin, sa démission à l’amiable n’étant qu’un élément de langage. Nous avons toujours eu pour habitude de dénoncer les injustices dans les instances de notre groupe. Nous ne ferons pas exception avec le P-DG d’Hachette Livre, qui en est victime aujourd’hui", peut-on lire dans le message adressé aux salariés. Arnaud Nourry y est décrit comme « le dernier rempart face aux prédateurs souhaitant se partager Hachette Livre" mais aussi comme "légitime à faire encore évoluer Hachette Livre" avec des politiques plus inclusives, des objectifs sociaux et environnementaux ambitieux, des projets innovants, une nouvelle organisation du travail et des investissements vers de nouveaux univers. "Un visionnaire" qui "a transformé un groupe d'édition franco-français en troisième éditeur mondial", estime un membre du CSE cité par l'AFP.

"Travail magnifique à la tête d’Hachette Livre"

Interrogée par Livres Hebdo, une autre source syndicale met en avant la "vitesse et la violence" de l’annonce du départ d’Arnaud Nourry. "Il y a eu des signaux faibles et avant-coureurs que nous aurions pu prendre plus au sérieux", ajoute-t-elle.

Les éditeurs regrettent aussi que leur P-DG, à la tête du groupe depuis 2003, ait été démis de ses fonctions. Olivier Nora, P-DG de Grasset fait part des "rapports excellents" entretenus depuis 18 ans avec Arnaud Nourry et met en valeur son "travail magnifique à la tête d’Hachette Livre" et la "liberté éditoriale" laissée aux dirigeantes et dirigeants de ses maisons d’édition. Ces dernière semaines, d'autres éditeurs comme Philippe Robinet, patron de Calmann-Lévy, avaient également soutenu Arnaud Nourry qui avait pris la parole publiquement pour défendre l'intégrité du groupe. 

Arnaud Nourry sera remplacé provisoirement par le secrétaire général du groupe Lagardère et co-gérant de la société en commandite (SCA) Pierre Leroy. D’après un communiqué envoyé lundi 29 mars par le groupe Lagardère, Arnaud Nourry "quitte le groupe dans le cadre d’une séparation amiable".
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités