Créée en 1938, la librairie-papeterie Wiart fermera ses portes fin décembre faute de repreneur. Elisabeth Wiart, la fille de son fondateur André Wiart, prend en effet sa retraite. C’est elle qui dirige l’établissement depuis de longues années, avec une activité historique d’imprimerie (cartes de visite, faire-part) à laquelle s’est ajoutée, au fil du temps, la vente de jouets et d’articles de puér

Lire la suite (320 caractères)

check je suis déjà abonnélock j'achète l'article [à partir de 1,50 €]
se connecter
Découvrez les formules d'abonnement à Livres Hebdo
# Services
close

S’abonner à #La Lettre