Par Vincy Thomas, le 09.07.2018 à 13h00

Lauréat

Michael Ondaatje reçoit le Golden Man Booker Prize

Beowulf Sheehan

Le Patient anglais a été choisi par le public comme le roman des 50 années du Man Booker Prize.

Remis le 8 juillet, le Golden Man Booker Prize a été décerné à l'écrivain canadien Michael Ondaatje pour son roman Le Patient Anglais. Ce prix spécial pour les 50 ans du Man Booker Prize récompense le meilleur livre parmi tous les lauréats depuis 1968. Le Patient Anglais avait reçu le prix en 1992, ex aequo avec Sacred Hunger de Barry Unsworth.

Le Golden Man Booker Prize a été choisi par le public qui votait sur Internet parmi cinq romans dans la liste des finalistes.

Helena Kennedy, de la Fondation du Booker Prize, a expliqué: "Le Patient anglais est une œuvre de fiction irrésistible –à la fois poétique et philosophique– et s'avère un digne gagnant du Golden Man Booker. Alors que nous célébrons le 50e anniversaire du prix, c'est un témoignage de l'impact et de l'héritage du Man Booker Prize: tous les livres gagnants sont encore imprimés. Je suis confiant que ce livre spécial, choisi par le public, continuera à résister à l'épreuve du temps et ravira les nouveaux lecteurs pour de nombreuses années à venir. "

Le Patient anglais est paru en France en 1993 aux éditions de l'Olivier, traduit par Marie-Odile Fortier-Masek, à l'époque sous le titre L'homme flambé. L'éditeur a changé le titre lors de la sortie de l'adaptation au cinéma, en 1997. le film a été réalisé par Anthony Minghella, avec Ralph Fiennes, Kristin Scott Thomas et Juliette Binoche, et il obtint neuf Oscars dont celui du meilleur film. Points a réédité la version poche en 2013.

Le livre raconte l'histoire d'un homme gravement brûlé, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Une jeune infirmière québécoise prend soin de lui alors que ses jours sont comptés et que le conflit menace le monastère où ils se sont réfugiés. Il profite de sa présence pour lui raconter son histoire d'amour passionnelle avec une femme mariée.

# Services
close

S’abonner à #La Lettre