Par Isabel Contreras, le 21.03.2017 à 16h52

entretien

Marie Sellier : "L’auteur se sent moins isolé aujourd’hui"

check je suis déjà abonnélock j'achète l'article [à partir de 1,50 €]
olivier dion

A la veille du salon Livre Paris, la présidente de la Société des gens des lettres (SGDL) s’inquiète du nombre croissant d’éditeurs qui ne respectent pas leurs obligations contractuelles, tels Le Baron perché ou Palette..., et constate une hausse des actions collectives des auteurs à leur encontre. Elle plaide pour une plus grande transparence dans l’édition.

Marie Sellier - Nous avions été alertés qu'une cinquantaine d’auteurs ne parvenaient pas à obtenir leurs redditions de comptes et le paiement de leurs droits. La plupart de ces a

Lire la suite (5 830 caractères)

check je suis déjà abonnélock j'achète l'article [à partir de 1,50 €]
se connecter
Découvrez les formules d'abonnement à Livres Hebdo
# Services
close

S’abonner à #La Lettre