Par Vincy Thomas, le 12.01.2018 à 17h00

Polémique

Leïla Slimani réclame "le droit de ne pas être importunée"

check je suis déjà abonné lock j'achète l'article [à partir de 1,50 €]
Catherine Helie

Dans un texte publié par Libération, la romancière Leïla Slimani, Prix Goncourt 2016, ne veut pas croire à la vision déterministe du masculin et aspire à un monde où les femmes seront libres de vivre dans un monde qui ne sera pas puritain.

La romancière Leïla Slimani a réagi dans Libération à la Tribune du collectif de 100 femmes défendant "une liberté d'importuner, indispensable à la liberté sexuelle" parue dans Le Monde le 9 janvier (lire notre article).

Depuis sa publication dans le quotidien du soir, la tribune a entraîné une vague de réprobations et des critiques virulentes sur certains de ses passages, notamment ceux ... Lire la suite (2 560 caractères)

check je suis déjà abonné lock j'achète l'article [à partir de 1,50 €]
# Services
close

S’abonner à #La Lettre