Par Cécilia Lacour, le 18.11.2016 à 15h58

Prix littéraire

Le prix du Quai des Orfèvres 2017 récompense Pierre Pouchairet

Olivier Dion

Mortels trafics, un manuscrit inédit de Pierre Pouchairet, a été distingué par le jury du prix du Quai des Orfèvres 2017. Il sera publié chez Fayard. 

Le jury du prix du Quai des Orfèvres 2017 a récompensé Pierre Pouchairet pour Mortels trafics, un polar entre France et Espagne qui met en scène des policiers aux cultures et méthodes différentes, avec, dans le décor, des stupéfiants, des meurtres et des cadavres. L’ouvrage sera publié par les éditions Fayard, partenaire du prix, avec un tirage minimum de 50 000 exemplaires.
 
Ancien policier de 54 ans en poste à la PJ de Nice ou de Grenoble puis attaché de sécurité intérieur en Afghanistan, Pierre Pouchairet a publié quatre ouvrages dont Une terre pas si sainte (Jigal) et La filière afghane (Jigal, prix Interpol’art 2015).

Créé en 1946, le prix du Quai des Orfèvres récompense un manuscrit inédit de roman policier. Il est décerné par un jury de 22 membres composé de policiers, magistrats et journalistes, et présidé par le directeur de la police judiciaire parisienne, Christian Sainte. Il se prononce sur une sélection de manuscrits anonymes. Ignorant donc l'identité comme la fonction des auteurs, le choix du jury ne considère que l'intérêt du texte soumis à leur appréciation, dans le respect des procédures et des vraisemblances policières, scientifiques ou judiciaires.

L’année dernière, le prix du Quai des Orfèvres a récompensé Lionel Olivier pour Le crime était signé (Fayard).

Articles liés (3)

# Services
close

S’abonner à #La Lettre