Par Marine Durand, le 07.09.2016 à 19h30

proclamation

Ivan Jablonka reçoit le Prix littéraire du "Monde" 2016

CC BY-SA 4.0

Avec Laëtitia ou la fin des hommes (Seuil), Ivan Jablonka succède à Agnès Desarthe.

Le 4e Prix littéraire du Monde a été décerné, mercredi 7 septembre à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, à Paris (13e), à Ivan Jablonka pour son livre Laëtitia ou la fin des hommes, paru au Seuil le 23 août. Il succède à Agnès Desarthe, lauréate en 2015 avec Ce cœur changeant (L'Olivier), l'emportant face à neuf autres titres en lice cette année.

Dans Laëtitia ou la fin des hommes, Ivan Jablonka, historien de formation et directeur de collection au Seuil et aux PUF, revient sur l'enlèvement et l'assassinat de Laëtitia Perrais, 18 ans, en janvier 2011, étudiant ce fait divers "comme un fait d'histoire", et la vie de la jeune fille "comme un fait social”, selon son éditeur.

Plusieurs fois primé

La saison des prix littéraires démarre fort pour Ivan Jablonka, qui outre le Prix littéraire du Monde, a également remporté le Prix Transfuge du meilleur essai 2016 et figure dans la première sélection du Prix Goncourt et dans la première sélection essais du Prix Renaudot.

Créé en juin 2013 lors des Assises internationales du roman, le prix littéraire du Monde a été attribué pour sa première édition à deux romanciers français et étranger, Yasmina Reza pour Heureux les heureux (Flammarion) et Kevin Powers pour Yellow Birds (Stock). En 2014, le quotidien avait distingué Emmanuel Carrère pour Le Royaume (P.O.L). Le jury, présidé par Jérôme Fenoglio, directeur du quotidien, est composé pour moitié de journalistes de la rédaction et pour moitié des plumes du Monde des livres, le supplément littéraire du jeudi.

Articles liés (2)

# Services
close

S’abonner à #La Lettre