Olivier Dion

Le monde de l’édition a réagi à la brusque disparition d’Alain Kouck. Le président d’Editis est décédé accidentellement lundi 9 juillet à l’âge de 72 ans. Tous louent sa passion du métier et son humanité.
 

Interrogée par Livres Hebdo au ministère de la Culture, en début de soirée, la ministre et ex P-DG d'Actes sud Françoise Nyssen nous confie: "Alain Kouck était quelqu'un que j'aimais infiniment. Dans ma vie d'avant, j'ai eu beaucoup l'occasion de le côtoyer. C'était quelqu'un qui avait la passion du métier, un amoureux des auteurs et de l'édition. Il a toujours été attentif à l'ensemble de l'é Lire la suite (4 230 caractères)

check je suis déjà abonné lock j'achète l'article [à partir de 1,50 €]
# Services
close

S’abonner à #La Lettre