Par Kenza Sefrioui, Amélie Boutet, le 24.02.2017 à 09h24

Dossier

Dossier Littérature marocaine : des littératures d’affirmation

check je suis déjà abonnélock j'achète l'article [à partir de 4,50 €]
Nawal bennani/CC

Jeune et riche de ses nombreuses langues, la littérature marocaine brille mais peine à rayonner depuis le Maroc. Tour d’horizon de la première littérature arabe et africaine à l’honneur lors de Livre Paris, du 24 au 27 mars prochain.

Qu’est-ce que la littérature marocaine ? La question se pose depuis à peine une cinquantaine d’années. Durant les années 1960, une première génération d’écrivains a regardé le travail des pionniers des années 1940, mais c’était alors plus largement l’appartenance maghrébine qui était mise en avant. Il a fallu attendre les années 1980 pour qu’on pense la littérature marocaine dans un cadre national

Lire la suite (35 810 caractères)

check je suis déjà abonnélock j'achète l'article [à partir de 4,50 €]
se connecter
Découvrez les formules d'abonnement à Livres Hebdo
# Services
close

S’abonner à #La Lettre